La lumière parle

Une lumière s’est éteinte. Elle laisse sa fille, une de mes amies, faire face au monde sans elle.

Ça m’a fait réfléchir sur le sens de la vie, sur ce temps qu’on a et qui nous est attribué. Ce temps souvent trop court et sur tout ce qu’il reste encore à faire sur cette terre.

Quelques jours plus tard je suis allée voir l’exposition Néons à la Maison Rouge (jusqu’au 20 mai), une formidable sélection de pièces d’art contemporain autour de ce médium lumineux, le néon. Tube cathodique coloré et flexible, modulable à volonté, il a cette beauté particulière de pouvoir créer des mots. Ces artistes l’ont bien compris, ils emploient la fée électricité pour parler de la vie, transmettre des messages lumineux et vous inviter à les recevoir. Peut-être parce que j’étais d’une humeur douce-amère, je les ai pris pour moi, comme des injonctions délicates, surtout l’ »Espérance » de Jean-Michel Alberola. Le printemps est un peu capricieux à Paris ces jours-ci, il semble réticent à dévoiler son beau ciel bleu et son soleil doré. Ce jour-là, la lumière venait de l’intérieur. Ça m’a fait du bien.

A light has just vanished. She leaves her daughter, a close friend of mine, to face the world without her.

It made me think about the meaning of life, this time that we have and that we have been awarded of. This time often too short and all that remains to be done on earth.

A few days later I went to see the exhibition at the Maison Rouge « Neon » (until May 20), a great selection of contemporary art pieces about this bright medium that is neon. Colored CRT, flexible, adjustable at will, neon has this particular beauty of being able to create words. These artists got that part well, they have used the magic of electricity to talk about life, transmit lightful messages and invite you to receive them. Maybe because I was a special mood that day, I took them for me, as sweet injunctions, especially Jean-Michel Alberola‘s « Hope ». Spring is a little temperamental in Paris these days, it seems reluctant to reveal its beautiful blue sky and golden sun. That day, the light came from inside. It felt good.

4 responses


Do you want to comment?

Comments RSS and TrackBack Identifier URI ?

J’aime ta façon de contempler les choses…ça me parle. C’est un joli post, et un joli titre… »et la lumière fut » : pourvu que ça ne soit pas artificiel! ^^

25 mai 2012 20 h 35 min

Merci Aizen! Tes commentaires sont toujours des bouffées d’air et de lumière. A bientôt!

28 mai 2012 6 h 26 min

Hello beauté,
Enfin une petite pause pour venir te lire…. c’est toujours aussi beau.
J’espère à très vite, je t’embrasse,
Morgane

5 juin 2012 6 h 00 min

love & light ! merci ma douce amie ! la lumière nous parle et nous avons tant de belles choses à accomplir !

6 juin 2012 23 h 08 min

Comment now!
















Trackbacks