Lumières du Nord

cph_blog4

Paris est vraiment tout gris ces derniers mois. La météo n’est pas un sujet qui mérite tant qu’on s’y attarde, j’aime déjà plus parler de la couleur du ciel! Mais il semble quand-même difficile de ne pas ressentir une certaine mélancolie, une certaine fatigue en se levant chaque matin avec cette même grisaille répétitive. Il m’a donc fallu m’échapper quelques jours pour retrouver une certaine lumière, celle qui éclaircit l’esprit d’un coup, allège l’âme d’un rayon de soleil. Une lumière qui fait oublier tout le reste, la pluie de la veille, la neige du lendemain, les doutes, les soupirs, les regrets. C’est à Copenhague que j’ai trouvé cette lumière. Toujours accompagnée d’un ciel bleu si pur, d’un air frais et marin qui fait les joues roses et la mine réveillée.

C’était la première fois que je mettais un pied en Europe du Nord, en Scandinavie. En comparaison avec mes nombreux récents voyages en Asie du Sud Est, cela m’a semblé presque exotique. A Copenhague, tout m’est apparu serein et ordonné, raffiné et minimaliste. Jamais froid ou distant cependant. Je n’ai fait que marcher encore et encore dans les rues rectilignes, bordées de beaux immeubles aux façades aux tons pastels et aux grandes fenêtres qui reflètent toutes les humeurs du ciel. Ces quelques jours là-bas en plein hiver m’ont paru bien doux, nécessaires et rieurs.

Magali An

Paris has really been so gray in the past months. Weather is not a topic that deserves so much attention, I enjoy much more talking about the color of the sky! But it seems rather difficult not to feel a certain melancholy, a certain exhaustion when waking up every morning with the same repetitive sad gray weather. I then had to escape for a couple days to find some light, the one which brightens your spirit instantly, which lightens your soul with a ray of sunshine. A light that makes you forget everything else, yesterday’s rain, tomorrow’s snow, doubts, sighs, regrets. I have found this light in Copenhagen. Always coming along with a pure big blue sky and a fresh seabreeze which makes ​​the cheeks pink and the complexion glowing.

It was the first time I have been in Northern Europe and in Scandinavia. In comparison with my many recent travels to South East Asia, it almost felt exotic to me. In Copenhagen, everything appeared to me so calm and neat, refined and minimalist. However, never cold or distant. All I did was walking again and again in the linear streets, bordered with beautiful buildings with pastel colored facades and  with large windows reflecting all the moods of the sky. These winter days spent over there appeared to be so sweet, necessary and enjoyable.

Magali An

cph_blog8

cph_blog3

Raffinement et tradition de la porcelaine à découvrir au Musée du Design 

cph_blog9

cph_blog6

cph_blog2

cph_blog7

cph_blog5

Expérience cosy et rêveuse, entre Scandinavie et exotisme voyageur de Bali à la Turquie à l’hôtel Axel Guldsmeden.

cph_blog1

2 responses


Do you want to comment?

Comments RSS and TrackBack Identifier URI ?

Article très poétique …

11 avril 2013 17 h 36 min

Merci Chloé, le voyage méritait un peu de poésie.

3 mai 2013 8 h 00 min

Comment now!
















Trackbacks